CR Conseil municipal du 7 avril 2016

CONSEIL MUNICIPAL DU 7 AVRIL 2016

L’an deux mille seize, le sept avril, le Conseil Municipal de la Commune de SAINT LOUIS DE MONTFERRAND, dûment convoqué, s’est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de Madame Josiane ZAMBON, Maire.

 

Date de convocation du Conseil Municipal : 1° avril 2016

 

Présents : Mmes ZAMBON, MARQUES, GOMIS, LANGLOIS, LE ROUX, SUMYK, FLORES, ARNAUD, MM. CHEMINEAU, NAULEVADE, DAVID, BACHELIER, AZZOPARDI, MEDJANI, FIGUEIREDO, GIRARD, CHAZEAU.

Absents excusés : Mme ORNECQ qui a donné procuration à Mme MARQUES, Mme CAILLAUD qui a donné procuration à Mme LANGLOIS.

Secrétaire de séance : Mme SUMYK Annie. 

 

I ADOPTION DU PROCES-VERBAL DU 11 JANVIER 2016

Le procès-verbal est adopté à l’unanimité.

II APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2015

Le compte administratif 2015 est présenté par Mme Josiane ZAMBON

Le compte administratif est arrêté comme suit : 

Section de fonctionnement  

Rappel des chapitres en dépenses : 

011      Charges à caractère général                                        466 640.62

012      Charges de personnel                                                 846 342.15

014      Atténuation de produits                                              151 193.00

65        Autres charges de gestion courante                             108 812.51

66        Charges financières                                                       9 034.90

67        Charges exceptionnelles                                                1 407.23  

Total des dépenses de l’exercice                                    1 583 430.41 

Rappel des chapitres en recettes 

70        Produits des services                                                     97 254.74

73        Impôts et taxes                                                        1 080 417.93

74        Dotations et participations                                            413 657.32

75        Autres produits de gestion courante                                20 873.73

76        Produits financiers                                                                 2.54

013      Atténuation de charges                                                  57 989.45

77        Produits exceptionnels                                                     3 344.57 

Total                                                                                    1 673 540.28 

 

Madame le Maire apporte les précisions suivantes : 

Charges de fonctionnement : 

Les charges générales (chapitre 011) diminuent de 2.62 % par rapport à l’an passé (déjà en 2014 on avait noté une baisse de 1.95 %). Ce chapitre représente 29.5 % des dépenses totales. 

Cette diminution est due à une gestion rigoureuse, des économies souhaitées telles que les fleurs ainsi que de moindres charges sur l’entretien du réseau d’éclairage public car il est pratiquement neuf. 

Les charges de personnel (chapitre 012) représentent 53.4 % des dépenses. Avec la prise en compte du remboursement des indemnités journalières liées aux arrêts de travail, on constate une diminution de 1.57 %. Deux agents ont été admis à la retraite et remplacés dans un premier temps par des agents en CDD. 

Les charges de Gestion courante  diminuent de 4.4 % et représentent 6.9 % des dépenses. Mais il n’y a pas de réelle diminution, la subvention des chantiers jeunes n’ayant pas été versée.

Les subventions au CCAS et aux associations ont été maintenues. 

L’attribution de compensation versée à Bordeaux Métropole passe de 141 563 € à 141 764 € en augmentation de 191 € liée à la prise de compétence Politique de la Ville par la Métropole.

Le FPIC est en augmentation de 2 230 €. 

Enfin, les intérêts de la dette passent de 12 463 € à 9 035 € et représentent 0.6 % des dépenses.

L’annuité passe de 28 633.39 € à 27 729.90 €. 

Recettes de fonctionnement : 

Elles ont diminué en moyenne de 0.51 %. 

Les recettes liées aux contributions directes progressent de 3.1 %. Le produit fiscal s’élève à 878 053 € et représentent 52.5 % des recettes.

Madame le Maire rappelle que les bases augmentent en fonction des déclarations mais que les taux communaux restent constants. 

La dotation de solidarité communautaire diminue de 2 489 € et les dotations de l’Etat de 59 164 € ; elles représentent 16.5 % des recettes. 

Le produit des services (Restauration scolaire, alsh…) est en augmentation de 5.7 %. 

Les recettes relatives au remboursement des frais de personnel temporaire sont en hausse : de 30 340 € en 2014 à 49 271 € en 2015 et sont dépendantes des arrêts maladie. 

Il ressort un excédent de fonctionnement de l’exercice 2015 de : 

1 673 540.28 – 1 583 430.41 =                                        90 109.87                           

Report de l’exercice 2014                                               381 645.77

Total                                                                            471 755.64      

Madame le Maire indique que l’autofinancement réel dégagé sur la section de fonctionnement est de 90 109.87 € et rappelle que cet autofinancement participe aux financements de nouveaux investissements (capacité d’autofinancement) 

Section d’investissement 

Rappel des chapitres en dépenses  

16        Remboursement d’emprunts                              19 598.49

21        Immobilisations corporelles                               90 658.37

041      Opérations Patrimoniales                                    4 174.04 

Total des dépenses                                                  114 430.90 

Rappel des chapitres en recettes                

10        Dotations Fonds divers Réserves                   140 334.95

13        Subventions d’investissement                         15 191.46

041     Opérations Patrimoniales                                   4 174.04 

Total des recettes                                                    159 700.45 

 

Il ressort un excédent  d’investissement de :

 

159 700.45 -  114 430.90        =                    +   45 269.55

Report de l’exercice 2014                               -   85 706.06

Total déficit                                                   -   40 436.51

Solde des restes à réaliser                             +  12 011.90 

Besoin de financement réel                 28 424.61

  

L’excédent reporté en section de fonctionnement est donc de :   

471 755.64  – 28 424.61 = 443 331.03 € 

Madame le Maire énumère la liste des investissements réalisés à hauteur de 90 658.37 €.

Le remboursement du capital de la dette s’élève à 19 598 €. 

Détail des recettes :

 

FDAEC du Conseil Départemental : 11 097 €

FCTVA sur les dépenses 2014 :       27 032 €

Subventions d’équipement        :        4  094.46 € (DETR) 

Le solde des subventions est notifié en restes à réaliser car les opérations liées non terminées à la clôture de l’exercice sont reportées sur le Budget 2016.

 

En résumé, Madame le Maire indique que ce compte administratif fait ressortir : 

- Des réalisations conformes aux prévisions budgétaires

- Des dépenses encadrées, des économies déjà amorcées et des diminutions de charges.

- Des contributions directes qui progressent sans augmentation des taux communaux.

- une dette faible et maîtrisée

- Des équipements aux écoles (tableau numérique, sonnerie, ordinateur, mobilier, bancs pour la cour, équipement cantine) pour 21 650 €.

- Des équipements à destination des services (mairie, ateliers) et des différents bâtiments (amélioration de la sécurité) pour 18 625 €, des sportifs (pare-ballons) pour 10 626 €, de la population (bancs, fleurs, jeux de plein air) pour 9 275 €.

- une opération sur l’éclairage public pour 13 786 €

- la rénovation des abat-sons de l’église pour 13 786 € 

 

Madame ARNAUD s’interroge au sujet des frais de réparation de l’Eglise suite à l’orage : 

Madame le Maire indique que les frais seront remboursés par l’assurance avec bien évidemment l’application d’une vétusté.

Dans la mesure du possible, les travaux neufs seront passés en investissement.

Si besoin, il faudra procéder à une décision modificative sur le Budget primitif 2016. 

Monsieur CHEMINEAU ajoute qu’un expert va être mandaté. 

Madame ARNAUD souhaiterait que la commission soit réunie lorsqu’il y a des mouvements de personnel. 

Madame le Maire informe que pour cette année, la commission du personnel se réunira pour la nouvelle organisation du self du restaurant scolaire. 

Monsieur CHAZEAU estime que Saint-Louis de Montferrand est une commune modèle pour le gouvernement. En effet, malgré les baisses des dotations de l’Etat, les dépenses restent en équilibre. Il demande ce que nous aurions fait de l’argent si les dotations n’avaient pas baissé ? 

Madame le Maire précise que les contributions directes ont été plus élevées que celles qui nous avaient été notifiées en début d’année.

La diminution globale des recettes a été de l’ordre de 20 000 à 30 000 €.

Toutefois, si nous devions mener une grosse opération, il faudrait obligatoirement avoir recours à l’emprunt. 

Monsieur CHAZEAU déplore que l’Etat, par ce dispositif de baisse de dotations, étrangle les communes et prive la population de services qu’elle est en droit d’attendre. 

Madame le Maire indique que pour 2015, les services à la population et les subventions n’ont pas été diminués. Pour le reste, le suivi des dépenses a été très rigoureux. Cependant, il faut rester vigilant pour ne pas être en déficit sur la section de fonctionnement. 

Monsieur CHAZEAU pense qu’il serait peut-être souhaitable d’explorer la piste d’une péréquation en fonction des richesses afin de réduire les différences entre les communes. 

Après ces échanges, Madame le Maire quitte la salle et Madame SUMYK  prend la présidence et fait procéder au vote du Compte Administratif 2015. 

 

Après avoir délibéré, le Conseil Municipal adopte le Compte Administratif 2015. 

15 voix pour – 4 abstentions.

 

III APPROBATION DU COMPTE DE GESTION 2015 

Considérant que le Conseil Municipal doit se prononcer sur l’exécution de la tenue des comptes de Monsieur le Receveur Municipal pour l’année 2015. 

Considérant la concordance du compte de gestion retraçant la comptabilité tenue par Monsieur le Receveur Municipal avec le compte administratif retraçant la comptabilité administrative tenue par Madame le Maire, 

Madame le Maire demande au Conseil Municipal de bien vouloir : 

- adopter le compte de gestion du receveur municipal pour l’exercice 2015 et dont les écritures sont identiques à celles du compte administratif pour l’année 2015. 

Madame le Maire précise que le compte de gestion représente une comptabilité double de celle de l’ordonnateur. 

Adopté par 16 voix pour – 3 abstentions

 

IV AFFECTATION DU RESULTAT 2015  DE LA SECTION DE FONCTIONNEMENT 

Après avoir entendu et approuvé le compte administratif 2015, Le Conseil Municipal décide de procéder à l’affectation du résultat de la section de fonctionnement comme suit : 

ð Résultat de la section de fonctionnement  à affecter

 

Résultat de l’exercice                                                excédent                   +      90 109.87

Résultat reporté de l’exercice antérieur 2014            excédent                     +    381 645.77

Résultat de clôture à affecter                                     excédent                  +    471 755.64 

ð Besoin réel de financement de la section d’investissement

 

Résultat de la section d’investissement de l’exercice                                   +     45 269.55

Résultat reporté de l’exercice antérieur (ligne 001 du CA)                           -      85 706.06

Résultat comptable cumulé                                                                      -      40 436.51 

Dépenses d’investissement  engagées non mandatées                                -     16 353.32

Recettes d’investissement restant à réaliser                                              +     28 365.22

Solde des restes à réaliser                                                                       +     12 011.90 

Besoin réel de financement                                                                             28 424.61 

ð Affectation du résultat de la section de fonctionnement 

Résultat excédentaire

En couverture du besoin réel de financement dégagé à la section

d’investissement (recettes non budgétaire au compte 1068)                               28 424.61 

En excédent reporté à la section de fonctionnement

excédent reporté de fonctionnement R002)                                                     443 331.03 

ð Transcription budgétaire du résultat

 

 

Section de   fonctionnement

 

 

Section   d’investissement

 

Dépenses

 

 

Recettes

 

Dépenses

 

Recettes

 

D 002 : Déficit   reporté

 

 

R 002 : excédent   reporté

 

443 331.03

 

 

D 001 : Solde   d’exécution reporté

 

40 436.51

R 1068 excédent de   fonctionnement capitalisé

 

28 424.61

 

Adopté par 16 voix pour – 3 abstentions 

 

V   VOTE DES TAUX D’IMPOSITION 2016 

Madame le Maire propose au Conseil Municipal de fixer les taux d’imposition 2016 comme suit, identiques à ceux votés en 2015 :

 

 

 

Taux d’imposition

proposé au vote

 

 

Bases d’imposition

Prévisionnelles

 

Produit fiscal

 

Taxe d’habitation

 

 

19.57

 

2 256 000

 

441 499

 

Foncier bâti

 

 

27.15

 

1 683 000

 

456 935

 

Foncier non bâti

 

 

82.70

 

34 000

 

28 118

 

TOTAL

 

 

           926 552

         

 

Les taux d’imposition 2016 sont adoptés à l’unanimité. 

Madame SUMYK demande d’une part si le Département a augmenté ses taux  et d’autre part s’il ne serait pas possible de demander un dégrèvement de taxe foncière en raison de la situation de la commune en zone inondable qui pénalise les deux fois les contribuables : taxe foncière élevée et dévaluation des propriétés.

Madame le Maire estime que cela impacterait la valeur locative de toutes les habitations et mettrait en danger les finances communales. 

Madame le Maire considère que la commune a quand même certains atouts et ajoute que les inondations ne se produisent pas tous les ans. 

Monsieur CHAZEAU indique que les biens de la commune sont évalués entre 20 et 30 % en dessous du marché. Il signale la nécessité de rendre les digues pérennes et la mauvaise publicité que font les journalistes sur la commune. 

Madame le Maire explique que les journalistes ne viennent pas sur notre initiative et qu’il n’y a pas eu d’articles défavorables sur la commune lors des dernières grandes marées. 

Madame le Maire confirme que 25 M de travaux vont être engagés pour conforter les digues.

Après la réalisation de ces travaux  et d’autres études, le Préfet sera probablement en mesure de faire preuve d’un peu plus de souplesse. 

Madame ARNAUD annonce qu’elle a participé au Bureau de la commission de l’eau, et que la bataille est loin d’être gagnée ; la position des services de la DREAL reste très ferme.

Elle explique qu’elle s’est battue pour la défense des habitants de la Presqu’île. 

Madame le Maire remercie Madame ARNAUD de sa participation à cette réunion et de son intervention. 

Les taux 2016 sont adoptés à l’unanimité. 

 

VI SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT AUX ASSOCIATIONS ANNEE 2016 / DECISION 

Monsieur Bruno NAULEVADE, adjoint délégué à la culture, sports et loisirs propose au Conseil Municipal d’adopter les subventions de fonctionnement aux associations pour l’année 2016 conformément au tableau joint en annexe.

En ce qui concerne les subventions suivantes : 

Comité
des Fêtes : M. Yves CHEMINEAU ne prend pas part au vote en sa qualité de président,

AC2P : M. Jean CHAZEAU  ne prend pas part au vote en sa qualité de président, Madame Christine FLORES ne prend pas part au vote en sa qualité de trésorière. 

Le montant global de ces subventions sera prélevé au compte 6574 du budget. 

Monsieur NAULEVADE apporte les précisions suivantes : 

-augmentation de la subvention de la pétanque : cette subvention équivaut aux subventions qui étaient versées aux deux associations précédentes.

- pas de subvention à Onde 27 : cette association a cessé son activité

- pas de subvention à l’association des jeunes dont l’activité est en sommeil

- plus de subvention pour les parents d’élèves : plus d’association active

- VALF ne demande pas de subvention et cette année des économies de photocopies vont être faites pour les manifestations (uniquement des affiches et plus de flyers) 

Monsieur NAULEVADE remercie l’ensemble des bénévoles qui s’investissement et œuvrent au sein des associations communales 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, adopte à l’unanimité le montant des subventions de fonctionnement aux associations pour l’année 2016. 

 

VII SUBVENTION EXCEPTIONNELLE BCM (BOXING CLUB MONTFERRANDAIS) / DECISION 

Monsieur Bruno NAULEVADE, Adjoint délégué à la culture, sports et loisirs expose : 

Le Boxing Club Montferrandais s’est récemment  dissocié de l’Etoile Sportive Montferrandaise et compte parmi ses nombreux licenciés un fort effectif de jeunes. 

C’est pourquoi, pour cette première année de lancement, il est proposé au Conseil Municipal  le versement d’une subvention exceptionnelle de 200 € au profit de cette association 

Le montant de la dépense sera prélevé au compte 6745 du Budget. 

Adopté à l’unanimité. 

Monsieur NAULEVADE précise que sera étudiée la pérennisation de cette subvention pour l’année prochaine

 

VIII  MANIFESTATIONS ET ANIMATIONS MUNICIPALES 2016 / DECISION 

Dans le cadre des différentes manifestations et animations de l’année 2016, Monsieur NAULEVADE, adjoint délégué à la culture, sports et loisirs demande au Conseil Municipal de bien vouloir :

-  approuver et décider l’organisation des manifestations et animations suivantes : 

} Vœux à la population                                                             532 €

} Animations associations                                                     1 500 €

} Carnaval                                                                              2 000 €

} Festival                                                                               8 500 €

} 8 Mai, 11 Novembre                                                           1 000 €

} Remise dictionnaires                                                             500 €

} Coupes + médailles                                                               800 €

} Halloween                                                                           1 600 €

} 14 Juillet                                                                             1 300 €

} Fête de la Musique                                                             1 800 €

} Fête locale (feux d’artifice)                                                 3 300 €

} Nouveaux arrivants, forum                                                  1 000 €

} Patrimoine                                                                          1 000 €

} Animations Bibliothèque                                                     1 000 €

} Fêtes de fin d’année                                                           7 168 €

 

Total                                                                                      33 000 € 

-  adopter leur coût prévisionnel dont les crédits sont inscrits au budget au compte 6232 

Monsieur NAULEVADE indique que cette programmation annuelle a été présentée en commission 

Adopté à l’unanimité.

  

IX PARTICIPATION AU FONCTIONNEMENT DE LA MISSION LOCALE / DECISION 

La mission locale a pour but d’aider les jeunes à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent et de les aider dans leur recherche d’emploi. 

Les prestations d’accueil, d’information et d’orientation des jeunes de 16 à 25 ans s’adressent à tous les habitants du bassin d’emploi de la mission locale et donc à chaque famille et à chaque jeune de notre commune. 

Les prestations et services de la mission locale sont gratuits pour le public.

Le montant de la participation 2016 est maintenu à 1.30 € par habitant. 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité : 

- décider d’apporter une participation de 1.30 € par habitant au fonctionnement de cette structure soit 2 818.40 € pour l’année 2016  qui sera prélevée au compte 6554 du budget. 

 

X FDAEC 2016 (FONDS D’AIDE A L’EQUIPEMENT DES COMMUNES) / DECISION

 

Madame le Maire expose : 

Dans le cadre de sa politique d’aménagement du territoire girondin, le Département aide les communes pour la réalisation de travaux d’équipement, de voirie ainsi que l’acquisition de matériel. 

Par courrier du 24 décembre 2015, Monsieur le Président du Conseil Départemental nous informait que sur sa proposition, l’assemblée départementale avait décidé de maintenir son soutien à l’ensemble des communes de Gironde au titre du Fonds Départemental d’Aide à l’Equipement des Communes. 

Lors de la réunion cantonale de la Presqu’île du 31 mars 2016, il a été proposé d’allouer à notre commune la somme de 11 134.28 €.          

Par conséquent, Madame le Maire demande au Conseil Municipal de bien vouloir adopter les termes de la délibération suivante : 

ð décider de réaliser pour 2016 les opérations suivantes :

 

- Outillage services techniques                          1 017.15 € HT

- Girobroyeur                                                  1 200.00 € HT

- Portail Groupe Scolaire                                  2 333.33 € HT

- Stores Ecole Elémentaire                               5 490.00 € HT

- Mobilier Bibliothèque                                       576.77 € HT

- Buts terrain de Football                                1 982.00 € HT

- Mobilier Fêtes et Cérémonies                           535.00 € HT

- Barnum                                                      1 663.00 € HT

 

Coût total prévisionnel                                 14 797.25 € HT 

ð demander au Conseil Départemental l’attribution d’une subvention de 11 134.28 €

ð assurer le financement complémentaire par autofinancement pour un montant de 3 662.97 soit (24.75 %) 

Madame SUMYK demande si les barnums sont toujours prêtés aux habitants et si une contribution est demandée. 

Monsieur CHEMINEAU confirme que ce matériel est prêté sans contribution, seule une caution est demandée. 

Madame SUMYK suggère de réfléchir à la mise en place d’une contribution. 

Monsieur NAULEVADE ajoute que ce type de matériel est plus fréquemment mis à disposition des associations que des particuliers.

Madame le Maire pense que cette question peut, tout de même, être étudiée. 

Monsieur CHAZEAU s’interroge sur l’utilité du girobroyeur. 

Monsieur CHEMINEAU précise s’agit d’un petit girobroyeur qui sera utilisé pour entretenir les espaces verts qui restent à notre charge. 

Adopté à l’unanimité. 

XI VOTE DU BUDGET PRIMITIF 2016 

Le Budget Primitif est présenté par Madame le Maire. Le Budget Primitif est un budget prévisionnel et, peut faire l’objet, dans le courant de l’exercice de décisions modificatives tant en section de fonctionnement qu’en section d’investissement. 

La section de fonctionnement s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 2 045 792.03 €.

Dépenses de fonctionnement : 

Chapitre :

011      Charges à caractère général                                     490 233.00

012      Charges de personnel                                               783 250.00

 

 

014      Atténuation de produits                                            200 004.00

022      Dépenses imprévues de fonctionnement                      97 750.00

023      Virement section investissement                               357 903.62

65        Autres charges de gestion courante                          107 520.00

66        Charges financières                                                    8 131.41

67        Charges exceptionnelles                                             1 000.00

 

Dépenses totales de l’exercice                                        2 045 792.03  

Recettes de fonctionnement :

Chapitre :

002      Excédent antérieur reporté                                           443 331.03

013      Atténuation de charges                                                  20 138.00

70        Produits des services                                                     97 575.00

73        Impôts et taxes                                                        1 102 016.00

74        Dotations et Participations                                           361 732.00

75        Autres produits de gestion courante                               19 000.00

77        Produits exceptionnels                                                    2 000.00

 

Recettes totales de l’exercice                                             2 045 792.03 

 La section d’investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 653 266.45€.

 Dépenses d’investissement :

Chapitre :

001      Solde d’exécution d’investissement reporté                  40 436.51

020      Dépenses imprévues d’investissement                         28 578.13

16        Remboursement d’emprunts                                      19 598.49

20        Immobilisation incorporelles                                        3 200.00

21        Immobilisations corporelles                                      296 353.32           

23        Immobilisations en cours                                         265 000.00

26        Participation et créances                                                100.00

 

Dépenses de l’exercice                                                         653 266.45 

Recettes d’investissement :

Chapitre :

021      Virement de la section de fonctionnement                  357 903.62

10        Dotation Fonds divers réserves                                   50 582.61

13        Subventions d’investissement                                   244 780.22

 

Recettes de l’exercice                                                         653 266.45

 

Madame le Maire précise que le budget est voté au niveau du chapitre tant en section de fonctionnement que d’investissement. 

Madame le Maire apporte les précisions suivantes : 

Section de fonctionnement : 

Les dépenses et les recettes de fonctionnement sont inscrites avec une hausse de 0.90 %. 

 

Les charges : 

Les charges à caractère général sont prévues à hauteur de l’exercice précédent. Nous aurions dû enregistrer une baisse mais nous partons deux handicaps : une dette de chauffage (due à un mauvais calcul de notre fournisseur) et deux années de participation au RAM. 

Des économies seront encore réalisées cette année et certains comptes de fournitures ont été évalués au plus juste. 

La prévision des charges de personnel est estimée avec une diminution de 8. 20 % en raison de deux départs à la retraite remplacés par des agents plus jeunes et moins rémunérés sur une année pleine ainsi que de la prise de compétence propreté/ espaces verts par Bordeaux Métropole avec pour conséquence le transfert d’un agent communal.

La  commission du personnel en lien avec la DGS va devoir réfléchir à une nouvelle organisation avec la création du self afin de pérenniser ou non les emplois. 

Le montant de l’attribution de compensation au profit de Bordeaux Métropole augmente de 44 189 € dont 40 293 € en compensation de la prise de compétence propreté, plantations et mobilier urbain et 3 896 € au titre de la compétence GEMAPI. 

Les autres charges de gestion courante sont en diminution de 7 % lié au transfert de compétence GEMAPI qui entraîne la disparition de la participation communale au SPIPA et à une prévision au plus juste des dépenses sur les autres postes.

La dotation pour le CCAS est inchangée.

Enfin les intérêts de la dette passent de 9 034.90 € à 8 131.41 €. 

Les recettes :

 

Les contributions directes augmentent de 3.7 % (33 343 €) du fait de la diminution du taux d’abattement général à la base de la taxe d’habitation de 15 à 10 %.Les taux d’imposition sont inscrits sans augmentation.La dotation de solidarité communautaire est inscrite avec une diminution de 1 828 €. 

La dotation générale forfaitaire de l’Etat continue de diminuer - 33 900 €. 

Le produit des services est inscrit avec une augmentation de 2.6 % (8 040 €). 

Section d’investissement : 

Les charges : 

Madame le Maire donne le détail des restes à réaliser 2015 pour un montant de 16 353 € ainsi que des investissements prévus en 2016 pour un montant de 543 900 €, soit un total de 560 253 €. 

Le montant de la dette s’élève à 19 598 € et l’annuité à 27 729 € en diminution de 904 €. 

Les recettes :

Madame le Maire donne le détail des restes à réaliser 2015 pour un montant de 28 365 € ainsi que des subventions nouvelles attendues pour un montant de 207 115 €. 

Le montant du FCTVA relatif aux opérations réalisées en 2015 s’élève à 14 800 € , le FDAEC à 11 134.28 €. 

En résumé et globalement : 

Madame le Maire indique que ce budget prévisionnel fait ressortir les points suivants :  

- un budget resserré pour pallier la baisse des dotations de l’Etat. 

- un tableau d’investissement conforme à nos engagements électoraux comprenant des équipements diversifiés et des opérations importants (Aménagement salles d’entraînement sportives, accessibilité, travaux, travaux et aménagements sur les bâtiments scolaires – portail, WC, self-, aménagements paysagers sur espaces libérés). 

Monsieur CHAZEAU indique que son groupe vote contre considérant le manque d’information sur les opérations d’investissement ainsi que l’absence de réunion de la commission travaux. 

Madame le Maire souligne que lors de précédentes réunions de cette commission, sa participation n’a pas été active et ajoute que les remarques étaient diffusées plus tard sur les réseaux sociaux. 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, adopte le Budget Primitif 2016 

Adopté par 15 voix pour – 3  contre – 1 abstention. 

 

XII DISSOLUTION DU SIPIA / APPROBATION 

Monsieur Yves CHEMINEAU, 1er adjoint, propose au Conseil Municipal d’adopter les termes de la délibération suivante : 

Le Conseil Municipal, 

Vu les résultats du Compte Administratif du Syndicat pour l’exercice 2015, présentant un résultat de clôture à 0 € ; 

Vu la répartition de l’actif et du passif traduit au compte de gestion 2015 de la manière suivante :

 

ACTIF NET

PASSIF

0 euros

0 euros

 Vu la délibération du SIPIA en date du 2 mars 2016 déterminant les modalités de dissolution suivantes : 

Vu l’absence de personnel employé par le SIPIA

Vu l’absence de biens patrimoniaux

Vu le contenu des archives détenues par le syndicat (SIPIA) et actuellement conservées en son siège sis à la Mairie d’Ambès, à titre gratuit

Vu la préconisation de dissolution du SIPIA inscrit dans le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de la Gironde du mois d’octobre 2015 

Après en avoir délibéré, 

-Approuve la dissolution et les modalités de dissolution du syndicat prononcées à la réunion du comité syndical à la mairie de Saint-Louis de Montferrand 

- Approuve la dissolution du syndicat à compter du 02 mars 2016 

Monsieur CHEMINEAU rappelle l’historique relatif au retrait de la commune et à la dissolution de ce syndicat. 

Il informe le Conseil Municipal que dans le cadre du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale et sur décision de Monsieur le Préfet, le SIVOC et la Maison des Syndicats continueront à fonctionner conformément à l’avis que le Conseil Municipal avait donné sur ce dossier. 

Adopté à l’unanimité. 

 

XIII MODIFICATION DE L’ARTICLE 2 DES STATUTS DE LA SPL LA Fab (FABRIQUE METROPOLITAINE) / APPROBATION / AUTORISATION 

Monsieur Jacky BACHELIER, délégué du Conseil Municipal à la SPL La Fab expose : 

Bordeaux Métropole lors de son bureau du 9 juillet 2015 a notamment acté l’adoption d’une politique volontariste visant à produire une offre foncière et immobilière diversifiée et bien répartie sur le territoire, de manière à répondre aux besoins de l’ensemble des activités économiques nécessaires au développement de l’emploi et à la  compétitivité de la métropole. Dans ce cadre, Bordeaux Métropole a également acté le principe de confier à la Fab des missions d’aménagement économique.

L’Assemblée Générale Extraordinaire de la SPL La Fab va être appelée en juin 2016 à délibérer sur la modification de l’  « article 2 – objet » des statuts de la société afin de le compléter explicitement en matière d’aménagement économique. 

Conformément au code général des collectivités territoriales, il est nécessaire que chaque collectivité actionnaire de la Fab délibère au préalable. 

Par conséquent, il est demandé au Conseil Municipal de bien vouloir adopter les termes de la délibération suivante : 

Vu le code général des collectivités territoriales, notamment son article L.1524-1, 

Vu la participation de la commune dans le capital de la SPL La Fab, 

Entendu le rapport de présentation,

Considérant

 la mission confiée à la SPL La Fab par Bordeaux Métropole sur l’aménagement économique et plus généralement les enjeux de l’aménagement économique de l’agglomération bordelaise ; 

Après en avoir délibéré, 

Article 1 : 

- Approuve la modification des statuts portant sur l’  «  article 2 – Objet » portant sur l’objet social des statuts de la SPL La Fab, annexée à la présente délibération, 

- Autorise Madame le Maire à signer tout acte nécessaire à l’exécution de la présente délibération. 

Monsieur BACHELIER précise qu’à l’origine il s’agissait du programme « 50 000 logements autour des transports collectifs », aujourd’hui, s’ajoute l’aménagement économique autour de ces zones. 

Adopté à l’unanimité. 

 

XIV PIG (PROGRAMME D’INTERET GENERAL) / AIDE A LA REHABILITATION DE BORDEAUX METROPOLE – SUBVENTION DE LA VILLE AUX PROPRIETAIRES BAILLEURS ET AUX PROPRIETAIRES OCCUPANTS – MADAME MARTINEZ – M. ET MME VILLEPONTOUX – DECISION – AUTORISATION 

Monsieur Jacky BACHELIER, adjoint délégué à l’action sociale expose : 

Par délibération du 15 novembre 2013, Bordeaux Métropole (ex CUB) a voté la mise en place d’un Programme d’Intérêt Général (PIG) « un logement pour tous au sein du parc privé de la Cub ». 

Cet outil spécifique rebaptisé « aide à la réhabilitation », est mis en œuvre pour une durée de cinq ans et s’appuie sur un partenariat étroit avec les communes. Il permet de répondre à plusieurs objectifs : 

Ÿ mieux détecter et traiter le mal logement subi par des propriétaires occupants modestes et très modestes ou des locataires ;

Ÿ lutter contre la précarité énergétique en réduisant le coût des charges de fonctionnement des logements notamment pour les ménages les plus modestes par une approche thermique globale de qualité des travaux de réhabilitation

Ÿ encourager les travaux d’accessibilité et d’adaptation des logements facilitant le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite (personnes âgées et personnes handicapées) ;

Ÿ développer une offre de logements locatifs à loyer maîtrisé, par le biais du conventionnement avec ou sans travaux pour une période de 9 à 12 ans, afin de créer une offre de produits locatifs maîtrisés adaptée à la demande sur l’agglomération ;

Ÿ mobiliser le parc vacant dégradé de plus de deux ans pour accroître l’offre en logements afin de répondre aux besoins des ménages en sur-occupation ou sans logement, et ainsi participer à la détente du marché local ; 

Suite à la délibération du 5 mars 2014, la commune a signé avec Bordeaux Métropole une convention permettant de fixer les engagements de chacune des parties. La ville a ainsi réservé une enveloppe de 8 000 € sur la durée du dispositif (2013-2018) et fixé une hypothèse de 5 logements occupés par leur propriétaire (PO) et de 5 logements destinés à être loués à un loyer conventionné (PB).

Dans ce cadre, des aides financières sont attribuées par la ville aux propriétaires réalisant des travaux pouvant bénéficier du dispositif d’aide à l’amélioration de l’habitat. 

A ce titre, il est proposé d’accorder une aide de la ville à : 

1° - Mme MARTINEZ, propriétaire occupant du logement situé 20 rue Roger Espagnet. Ce dossier a reçu un avis favorable des membres du Comité Partenarial du PIG en date du 18/06/2014 et a bénéficié d’un agrément de l’ANAH en Commission Locale de l’Amélioration de l’Habitat (CLAH) le 27/10/2014 (dossier n°033008746).

Ce logement a bénéficié de travaux autonomie / énergie pour un montant de 11 163 €. 

Ces travaux sont financés par de nombreux partenaires dont la ville pour un montant de 11 163 €. 

Décision de subvention de l’ANAH d’un montant de 5 056 €

CARSAT : 2 938 €

Aide de Bordeaux Métropole : 1 069 €

Aide de la ville au propriétaire : 800 €

Eco Chèque (Conseil Régional) : 1 300 € 

Le versement de la subvention de la ville au propriétaire peut intervenir, les travaux étant terminés et la visite de conformité effectuée par InCité ayant certifiée que les travaux étaient conformes. 

Par conséquent, il est demandé au Conseil Municipal de bien vouloir décider : 

- d’accorder à Mme MARTINEZ une aide de la ville d’un montant de 800 €

- d’imputer la dépense correspondante au compte 20422 du budget

- d’amortir cette subvention en une année sur l’exercice 2017

- de m’autoriser à signer tout document afférent à ce dossier 

Adopté à l’unanimité.

 

2° - Monsieur et Madame VILLEPONTOUX, propriétaires occupants du logement situé 20 rue des Lauriers. Ce dossier a reçu un avis favorable des membres du Comité Partenarial du PIG en date du 03/12/2014 et a bénéficié d’un agrément de l’ANAH en Commission Locale de l’Amélioration de l’Habitat (CLAH) le 16/12/2014 (dossier n° 033008942) 

Ce logement a bénéficié de travaux d’adaptation pour un montant de 33 344.86 €. 

Ces travaux sont financés par de nombreux partenaires dont la ville pour un montant de 19 800 €. 

Montant des dépenses subventionnées plafonnées : 20 000 €

Décision de subvention de l’ANAH d’un montant de 7 000 €

MDPH : 10 000 €

Aide de Bordeaux Métropole : 2 000 €

Aide de la ville au propriétaire : 800 € 

Le versement de la subvention aux propriétaires peut intervenir, les travaux étant terminés et la visite de conformité effectuée par InCité ayant certifiée que les travaux étaient conformes au projet. 

Par conséquent, il est demandé au Conseil Municipal  de bien vouloir décider : 

- d’accorder à M. et Mme VILLEPONTOUX une aide de la ville d’un montant de 800 €

- d’imputer la dépense correspondante au compte 20422 du budget

- d’amortir cette subvention en une année sur l’exercice 2017

- de m’autoriser à signer tout document afférent à ce dossier 

Adopté à l’unanimité.

 

XV NATURA 2000 / NOUVEAU PERIMETRE DU SITE GARONNE / AVIS 

Monsieur Yves CHEMINEAU, 1er adjoint expose : 

Le site « La Garonne » a été désigné le 7 décembre 2014 pour intégrer le réseau européen de sites Natura 2000, constitué en application de la directive « Habitats » 

Dans le cadre de l’élaboration du document d’objectifs, le périmètre du site initialement défini à l’échelle 1/100 000ème a été redessiné pour tenir compte des enjeux du site ainsi que de l’échelle plus fine adoptée dans le document d’objectifs. 

Toute modification de périmètre doit être soumise  à la consultation des organes délibérants des communes et établissements publics de coopération intercommunale concernés. 

La fiche de présentation du site ainsi que les cartes relatives à notre secteur vous ont été adressées avec la convocation à la présente réunion. 

Par conséquent, il est demandé au Conseil Municipal  de bien vouloir donner votre avis sur le nouveau projet de périmètre du site « La Garonne » tel qu’il résulte des travaux du comité de pilotage et du document d’objectifs validé le 19 novembre 2013. 

Monsieur CHEMINEAU indique que Natura 2000 a été créé il y a une dizaine d’années pour la protection des berges du fleuve. 

Aujourd’hui, une étude est en cours sur l’ensemble de la Presqu’île : une réunion est prévue le 27 avril 2016 avec M. SUFFRAN pour la présentation du périmètre Natura 2000 sur la Presqu’île. 

Monsieur MEDJANI  demande si ce nouveau périmètre peut impacter les digues ? 

Madame ARNAUD explique qu’il n’y a aucun lien. Ce périmètre concerne uniquement l’aspect « protection de la nature ». 

Monsieur CHEMINEAU ajoute que « Natura 2000 » ne fait pas obstacle à de nouvelles constructions mais impose certaines contraintes. 

Avis favorable à l’unanimité

 

XVI INFORMATIONS DIVERSES 

Intervention de Monsieur NAULEVADE :

Agenda :

 AVRIL :

Vendredi 8 : concours de belote organisé par ESM basket et l’atelier de la Danse

Dimanche 10 : Marché aux plantes et artisanal organisé par VALF

                      Repas Paëlla organisé par le club des amis du 3ème âge

Vendredi 15 :   Bal organisé par Liber’tempo

Dimanche 17 :  Visite des marais

Vendredi 29 :    Portes ouvertes école maternelle de 17 h à 19 h

                       Spectacle AC2P Salle Sainte Barbe

Samedi 30 :     Vide Grenier organisé par l’APPIA

 

 MAI :

Samedi 7 :                  Bal organisé par Liber’tempo

Dimanche 8 :              Cérémonie au monument aux morts : rassemblement à 11 h 15, cérémonie à 11 h 30 suivie d’un apéritif avec remise des médailles de travail

Samedi 21 :                Journée environnement (nettoyage des berges de Garonne) organisée par la commission municipale

                                 Bal organisé par Liber’tempo

                                 Soirée portugaise organisée par l’APPIA

Dimanche 22              Audition Ecole de Musique organisée par la LEMM

WE 28 et 29                Rassemblement Bikers

Dimanche 29              Marché à la ferme au château Madran

 

JUIN :

Dimanche 5                Fête de l’alose organisée par l’association des pêcheurs

Samedi 11                  Soirée disco organisée par la LEMM

Dimanche 12              Semi-marathon

Samedi 18                  Bal organisé par Liber’tempo

Dimanche 19              Rassemblement Cyclo

WE 24 et 25               Gala de Danse

Dimanche 26              Fête de l’Alose organisée par le Comité des Fêtes

 

Informations :

- les vacances sportives ont été annulées : 8 inscrits pour 24 places

- carnaval : très belle réussite, comme chaque année dans une ambiance conviviale

- Fest’y St-Louis : pour cette deuxième édition, nombreux public et de très bons retours.

Une belle programmation très variée : de la danse au théâtre en passant par une superbe balade contée avec Lysiane ROLLAND, des concerts très dynamiques, des expositions de qualité, des retrouvailles avec les photos de classes du comité mémoire et patrimoine, un concours « des peintres dans la rue » de qualité où l’on a pu découvrir de vieilles photos de Saint-Louis sur toile, du folklore portugais. 

Deux toiles au profit de l’association des « nez rouges » seront vendues au mois de novembre à l’hôtel de ville de Bordeaux. Elles restent en mairie jusqu’au mois de novembre. 

Un grand merci à l’ensemble des bénévoles, aux associations culturelles de la commune, aux TAP pour la super expo de Yarn Bombing, à Bordeaux Métropole, au SIVOC, au comité mémoire et patrimoine, à l’ensemble du personnel et du conseil municipal pour leur soutien, et à la commission « Fêtes et cérémonies » très présente lors du Week-End.

La prochaine édition est programmée pour les 30, 31, 1er et 2 avril 2017. 

- Ecoles : Les délégués de classe de l’Ecole élémentaire ont été reçus le 1er avril. Très bel échange et de bonnes idées de la part des enfants sur l’organisation de l’Ecole, des travaux, de la cantine.

Ils sont également d’accord pour le Conseil des jeunes. 

- SIVOC : la bonne nouvelle est que le syndicat continue son activité et que nous profiterons toujours des animations de Presqu’île en Pages pour les écoles. Le vote du budget aura lieu Jeudi 14 avril à 18 h 30 à Bassens. 

- Point sur les associations : 28 associations communales comptant 720 membres.

L’effectif le plus élevé, tous âges confondus, est celui de l’ASM : 102

Pour les jeunes : Danse : 54, Boxe : 38, LEMM : 37, ASM : 29 et Basket : 27.

 

Intervention de Monsieur BACHELIER :

- Dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire, une déclaration doit être déposée en mairie pour les administrés détenteurs de volailles et autres oiseaux.

TIRAGE AU SORT JURY D’ASSISES POUR L’ANNEE 2017 

6 personnes doivent être tirées au sort à partir de la liste électorale.

Pour la constitution de la liste préparatoire, ne sont pas retenues les personnes qui n’auront pas atteint l’âge de 23 ans au cours de l’année civile qui suit.

Pour 2017, il conviendra d’écarter celles nées à partir du 1er janvier 1994. 

Résultats du tirage au sort :

 

 

N° inscription sur les listes   électorales

 

 

Etat Civil

 

adresse

 

Date et lieu de naissance

 

1361/710

 

 

WACH   Jean-Paul, Michel Désiré

11   rue des tamaris

9/11/1962   PARTHENAY

 

1480/771

 

LABORDE   Jean Eugène

4   Impasse Jean de la Fontaine

18/01/1951   BORDEAUX

 

681/353

 

OUGHLIS   née IHAMDANENE Karima

5   allée de l’Estuaire

12/05/1974   BORDEAUX

 

338/159

 

DABROWSKI   Aurélie

17   rue de la Paix

14/07/1988   BORDEAUX

 

84/34

 

ALIANI   née BENKAID Saleha

97   avenue de la Garonne

04/07/1961   BORDEAUX

 

379/200

 

DEVIGNES   Roseline Nicole

2   rue de la Jalle

28/10/1948   BLAYE

 L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 22h 50.