Avis d'enquête Publique

 

ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET DE SCHEMA REGIONAL

DE COHERENCE ECOLOGIQUE

DU 27 AVRIL AU 5 JUIN 2015

 

Vous pouvez consulter l'avis d'enquête  en cliquant sur SRCE ci-dessous

SRCE

 

Du 27 avril au 5 juin 2015 inclus, le projet de schéma régional de cohérence écologique sera soumis à enquête publique dans les cinq départements d’Aquitaine. Ce schéma présente et analyse les enjeux régionaux relatifs aux continuités écologiques (ensemble des zones vitales, c’est à dire les (réservoirs de biodiversité et des éléments qui permettent aux espèces de circuler et d’accéder aux zones vitales, c’est à dire les corridors écologiques), identifie les composantes régionales de la trame verte et bleue qu’il cartographie et présente un plan d'action et des mesures qui permettront de préserver ou restaurer les continuités écologiques. 

La constitution d’une trame verte et bleue, outil d’aménagement durable du territoire visant à lutter contre la perte de la biodiversité et contribuant à la transition écologique et énergétique, figure parmi les plus importantes mesures issues des "lois Grenelle" de 2009 et 2010. Dans chaque région, sa mise en œuvre repose sur l’élaboration d’un Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) qui doit ensuite être pris en compte dans les projets d’aménagement et les documents d’urbanisme. 

La mise en réseau des espaces doit permettre ainsi de lutter contre la principale menace affectant la biodiversité : la fragmentation des territoires. Il s’agit de préserver, non seulement la ressource naturelle, mais aussi les nombreux services qu’elle rend à l’homme : pollinisation, médicaments, lutte contre les inondations, cadre de vie… 

Un important travail d’échanges et de concertation a été mis en œuvre par le Préfet de Région et le Président du Conseil Régional Aquitaine qui pilotent conjointement l'élaboration de ce document. 

Durant la période du 27 avril au 5 juin 2015 inclus, le dossier d’enquête sera tenu à la disposition du public aux jours et heures d’ouverture habituels, dans les lieux suivants : 

Dordogne : mairies de Périgueux, de Bergerac, de Nontron et de Sarlat-La-Canéda 

Gironde : Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement d’Aquitaine et mairies de Bordeaux, de Gujan Mestras, de Captieux, de Lesparre-Médoc et de Libourne

Landes : mairies de Mont-de-Marsan, de Dax, de Sabres et d’Hagetmau 

Lot-et-Garonne : mairies d’Agen, de Marmande et de Villeneuve-sur-Lot 

Pyrénées-Atlantiques : mairies de Pau, de Bayonne et d’Oloron-Sainte-Marie

 

Le dossier d’enquête publique est également mis à disposition pendant la durée de l’enquête publique sur le site Internet de la DREAL Aquitaine : http://www.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/ .

 Toute information relative à la procédure peut être demandée par courrier, à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement d’Aquitaine, Service Patrimoine, Ressources, Eau et Biodiversité, Cité administrative BP 55 Rue Jules Ferry 33090 Bordeaux cedex.

Les observations, propositions, et contre-propositions pourront être émises sur les lieux d'enquête ou adressées, par correspondance, au président de la commission d’enquête  au siège de l’enquête (DREAL Aquitaine, Service Patrimoine, Ressources, Eau et Biodiversité, Cité administrative BP 55 Rue Jules Ferry 33090 Bordeaux cedex) ou par internet à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 Le dossier d’enquête publique sera communicable à toute personne sur sa demande et à ses frais, avant l’ouverture de l’enquête et pendant celle-ci.

 Un membre de la commission d'enquête se tiendra à la disposition du public pour recevoir les observations dans les lieux ci dessous, aux dates et horaires de permanences indiqués dans le tableau ci-dessous.

 

 

Gironde  

- à la   cité municipale de Bordeaux, le vendredi 29/05/15 de 11h à 14h

 - à la   mairie de Gujan Mestras, le lundi 4/05/15 de 14h à 17h et le vendredi   5/06/15 de14h30 à 17h30 

- à la   mairie de Captieux, le mercredi 6/05/15 de 9h à 12h et le vendredi   22/05/15 de 14h30 à 17h30

 - à la mairie de Lesparre-Médoc, le lundi 11/05/15 de 14h à 17h et le lundi 1/06/15   de 14h à 17h 

- à la   mairie de Libourne, le mardi 26/05/15 de 9h à 12h

Dordogne : 

- à la   mairie de Périgueux, le mardi 28/04/15 de 9h à 12h et le vendredi   5/06/15 de 14h à 17h 

- à la mairie de Bergerac, le mardi 5/05/15 de 9h à 12h et le samedi 30/05/15   de 9h à 12h 

- à la mairie de Nontron, le mardi 2/06/15 de 14h à 17h 

- à la   mairie de Sarlat-la-Canéda, le jeudi 30/04/15 de 14h à 17h et le jeudi 21/05/15   de 9h à 12h

        

Landes   

- à la    mairie de Mont-de-Marsan: Services Techniques, le lundi 27/04/15 de 14h à    17h et le vendredi 29/05/15 de 9h à12h 

        
    1.  à la mairie de Dax, le mardi 5/05/15 de 14h à 17h et le vendredi  5/06/15 de 9h à 12h 
    2.  à la mairie de Sabres, le mercredi 13/05/15 de 9h à 12h  
    3.  à la mairie d’Hagetmau, le jeudi 21/05/15 de 14h à 17h
    4.   

 

 

Pyrénées-Atlantiques  

- à la   mairie de Pau, le lundi 27/04/15 de 9h à 12h et le vendredi   22/05/15 de 9h à 12h 

- à la   mairie de Bayonne , le mercredi 20/05/15 de 14h à 17h et le   vendredi 5/06/2015 de 14h à 17h 

-à la   mairie d'Oloron-Sainte-Marie, le mardi12/05/15 de 14h à 17h et le mercredi 27/05/15 de 14h à 17h

Lot-et-Garonne

 

- à la mairie d’Agen, le lundi 27/04/15 de 9h à12h et le vendredi 5/06/15   de 14h à 17h 

- à la mairie de Marmande, le mardi 12/05/15 de 9h à 12h et le jeudi 28/05/15   de 9h à 12h 

-à la mairie de Villeneuve-sur-Lot, le mercredi 6/05/15 de 14h à 17h et le mercredi   20/05/15 de 9h à 12h

 

En savoir plus...

Définition

Qu'est-ce que le Développement Durable

20 juillet 1969 : l’homme se pose sur la lune et prend conscience que la planète bleue est une minuscule oasis fragile, perdu dans l’immensité de l’univers. À l’époque, seulement 3,5 milliards d’être humains vivaient sur la Terre. Aujourd’hui, nous sommes 6,2 milliards... une augmentation de 79% en seulement 33 ans !
Et si l’on en croit les données démographiques, il y a de fortes chances pour que la Terre soit peuplée de 10 milliards d’êtres humains avant le milieu du siècle.
Quatre milliards de bouches supplémentaires à nourrir, dont la plupart se trouveront sans doute dans les mégalopoles du Tiers-Monde. Quatre milliards d’hommes qu’il faudra loger, chauffer, éclairer alors que 800 millions de personnes souffrent toujours de faim à l’heure actuelle, qu’un milliard et demi n’ont pas accès à l’eau potable et deux milliards ne sont pas raccordés aux réseaux d’électricité !
Or, en 2050, si chaque habitant des pays en développement consomment autant d’énergie qu’un Japonais en 1973, la consommation mondiale d’énergie sera multipliée par quatre !

Certes, en l’espace de seulement un demi-siècle, le niveau de vie d’une partie de l’humanité a plus évolué que pendant deux millénaires. Mais en contrepartie, les catastrophes industrielles n’ont cessé de se multiplier : Tchernobyl, Seveso, Bhopal, Exxon Valdez pour ne citer que les plus graves. Sans oublier les dégâts écologiques inquiétants : pollution de l’air et de l’eau, disparitions des espèces animales et végétales, déforestation massive, désertification...
D’où ces questions fondamentales : Comment concilier progrès économique et social sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète ? Comment répartir les richesses entre les pays riches et ceux moins développés ? Comment donner un minimum de richesses à ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants encore démunies à l’heure où la planète semble déjà asphyxiée par le prélèvement effréné de ses ressources naturelles ? Et surtout, comment faire en sorte de léguer une terre en bonne santé à nos enfants ?
C’est pour apporter des réponses concrètes à ces questions qu’est né le concept de développement durable. Un concept que l’on résume aujourd’hui d’une simple phrase : "un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".
Pour y parvenir, les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile devront travailler main dans la main afin de réconcilier trois mondes qui se sont longtemps ignorés : l’économie, l’écologie et le social. À long terme, il n’y aura pas de développement possible s’il n’est pas économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable.

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS